AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 [QUÊTE] Une véritable boucherie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
On me nomme
Invité



MessageSujet: [QUÊTE] Une véritable boucherie !   Ven 10 Avr - 20:17
-Ça, c’est ce que j’appelle une grenade !

Un sourire aux lèvres, Nora quitta son abri et se précipita sur le lieu de l’explosion. Au centre d’une étoile de suie noire, des débris métalliques se disputaient la place aux rares pavés encore en place. Dans l’air, un nuage grisâtre s’élevait mollement, rependant une odeur d’acier chauffé à blanc que l’artificière inspira goulument.

-Magnifique, souffla-t-elle béatement.

Avec une infime précaution, elle saisit entre ses doigts un petit morceau de feu la grenade qui avait déclenché ce tohu-bohu. Le métal chaud était rougi par endroit et Nora s’amusa à faire jouer la pâle lumière de la lune sur sa tranche irrégulière. Un volet claqua au-dessus d’elle, mais elle n’y prêta pas attention. L’avantage du quartier noir était justement qu’elle pouvait se livrer à toute sorte de tests sans se faire déranger par un habitant trop soucieux de sa tranquillité ambiante. Il arrivait bien que des curieux peu habitués des lieux soient attirés par le bruit ou la lumière, mais dans l’ensemble, Nora était tranquille.

Elle laissa tomber la pièce de métal par terre, se frotta les mains contre son pantalon et attrapa son carnet pour y marquer ses observations. Se faisant, elle tournait autour de la zone de détonation, prenant note de tout ce qui lui passait par la tête, ne s’arrêtant que pour gratter avec force son épaule droite.

Contre un mur, elle remarqua alors un petit paquet sombre à demi-masqué derrière une caisse éventrée par le souffle de l’explosion. De là où elle se trouvait, pas moyen de distinguer clairement de quoi il s’agissait. Nora aurait simplement opté pour un débris quelconque si un fort effluve de brûlé ne lui avait pas chatouillé les narines tandis qu’elle passait à côté. L’odeur lui était étrangement familière, se rapprochant presque de celle dégagée par une brochette sur la place du marché, mais avec quelque chose de si subtilement différent qu’elle savait d’office que ce n’était pas cela. Intriguée, elle délaissa ses notes et s’approcha. Les relents se firent plus forts, le relief s’esquissa plus nettement. Un bref passage de rayon lunaire révéla alors un avant-bras carbonisé, cloqué et poché de sang, mais elle n’en vit pas plus.

Derrière elle, un cognement métallique se fit entendre. Dans un sursaut, Nora pivota rapidement sans rien distinguer d’autre que les ténèbres aveuglantes du quartier noir. Sans perdre un instant, elle récupéra son fusil personnel et mit en joue la nappe d’ombre face à elle. Les runes de son bras vrombirent, s’illuminèrent, prêtes à déverser l’énergie nécessaire à tirer. Mais rien ne se montra, pas un bruit ne se fit entendre. Le souffle court, Nora resta verrouillée une bonne minute avant de se détendre enfin.

-Stimulante, cette soirée, fut tout ce qui sortit de sa bouche.

L’excitation de l’explosion avait mis ses nerfs à vifs, d’autant que la rumeur des disparitions colportée en ville avait rendu ses escapades dans le quartier noir plus tendue depuis quelques temps. Plus vivante aussi, car d’ordinaire, il ne s’y passait jamais rien d’intéressant. Ou du moins, rien qu’elle ne put voir. Finalement rassurée à l’idée que tout ceci n’était dû qu’à son esprit enfiévré, elle rangea son matériel dans sa besace, cala son fusil contre son épaule et s’approcha à nouveau du bras. Quelques restes de chair encore en train de se consumer lentement rependaient de fines volutes de fumée vertes dans l’air. Nora se pinça le menton sans le lâcher des yeux et se gratta l'épaule. Ce qu’elle éprouvait tenait autant du dégoût que de la fascination.

Absorbée dans son observation des effets de sa grenade sur du tissu organique, elle ne se rendit même pas compte qu’elle n’était plus la seule à se trouver ici.

HRP:
 


Dernière édition par Nora le Dim 26 Avr - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

HORS-LA-LOI

avatar
On me nomme
Messages : 32
Geld(s) : 35
Date d'inscription : 08/03/2015


INGAME
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: [QUÊTE] Une véritable boucherie !   Mer 15 Avr - 2:06

Dans l'atelier d'Aidan, un pan de mur était recouvert d'articles découpés dans les journaux locaux, accompagnés de notes et suppositions - pour certaines, assez farfelues. Toutes avaient en commun l'affaire du "démembreur" qui sévissait à Aes depuis quelque temps. Un cas qui intriguait particulièrement le nécromant et qu'il voyait d'un assez mauvais œil. Pensez-vous, tous ces cadavres gâchés par un vulgaire boucher alors qu'ils auraient trouvé une meilleure place ici, à satisfaire sa curiosité.

Sur un plan plus pragmatique, attirer l'attention dans un domaine si proche du sien était gênant pour ses travaux et il avait résolu de mettre un terme à tout cela avant que les autorités ne finissent par frapper à sa porte.

Contrairement à ses habitudes, il avait pris la décision d'offrir à ce cher Igor un rôle de composition. Si celui-ci devait l'assister dans son enquête, il lui faudrait une allure plus passe-partout. Chose dont il s'était acquitté sans trop de peine, grâce à ses talents de couturiers. Le cuir et le tissu avaient pour avantage d'être bien plus commodes que la peau à raccommoder et son serviteur était désormais vêtu d'un ample manteau de cuir sombre, accompagné d'un haut de forme assorti et d'une écharpe qui finissait de dissimuler sa physionomie pour le moins inhabituelle.

« Aujourd'hui, tu seras "Monsieur Gor", mon associé issu d'un pays lointain.  »

« 'gor ? »

« Ne t'inquiète pas pour ça, tu n'auras qu'à rester à mes côtés. Si on nous interroge, je leur dirai que tu ne parles pas la langue locale.  »

Vérifiant que tout était bien en place, il enfila sa redingote, prit son haut de forme et sa canne au pommeau en forme de crâne et se dirigea vers la sortie, faisant signe à sa créature de le suivre.

En route pour l'aventure !


Le quartier noir ? Pauvre, mal fréquenté, un lieu idéal lorsque l'on était un tueur qui ne faisait pas dans la dentelle.

BOUM !

Quand on parlait de dentelle... Sans attendre, Aidan se mit à courir en direction du lieu de l'explosion, suivi de près par Igor dont les longues enjambées lui permettaient de tenir la distance sans le moindre problème. Voilà l'avantage qu'il y avait à être à moitié mort.

Arrivés en vue de ce qu'il considérait comme les lieux du crime, ils ralentirent la cadence et s'approchèrent discrètement. Assez pour percevoir une jeune femme dont la satisfaction était palpable au "Stimulante, cette soirée." qu'elle laissa échapper.
Décidément, il avait le chic pour tomber sur des demoiselles flamboyantes...

Avec une allure presque enjouée et un léger rire aux allures de ricanement, il décida de l'aborder directement. La présence de criminels ne l’émouvait pas vraiment, il en rafistolait régulièrement et ses années de voyage l'avaient rendu plus coriace qu'il n'en avait l'air au premier regard. C'est donc sans crainte qu'il posa la question fatidique :

« Auriez-vous une quelconque responsabilité dans l'odeur de cochon grillé qui règne en ces lieux ? Et surtout, dans quel état était cette viande lorsque vous l'avez trouvée ?  »

Des questions étranges, d'un homme étrange, dans un quartier étr... carrément malsain. Tout cela était tellement rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
On me nomme
Invité



MessageSujet: Re: [QUÊTE] Une véritable boucherie !   Dim 26 Avr - 20:36
Quand la série de questions lui parvint, Nora sursauta et se retourna vivement. Face à la pointe de son fusil se trouvait un homme aux longs cheveux et au visage barré d’une longue cicatrice, proprement habillé et accompagné d’une sorte de géant qu’un manteau sombre rendait difficilement distinguable dans l’obscurité ambiante.

-Cochon grillé, hein ?, lui répondit-elle, Pas mal comme comparaison. J’aurais dit brochette de volaille personnellement.

Avec un sourire, elle baissa son arme tout en gardant un doigt près de la détente. Tous deux ne semblaient pas avoir l’intention de lui faire du mal, mais dans ce genre de quartier, même le plus parfait des gentilshommes pouvait s’avérer être un hors-la-loi en cavale ou un fauteur de trouble.

-Mais j’imagine que ça n’a pas vraiment d’importance, reprit l’artificière, L’un dans l’autre, le coupable de ce tohu-bohu est juste là – elle pointa un éclat de la grenade planté entre deux pavés – avec un petit coup de pouce de ma part, c’est vrai. Quant à savoir si ce… bras était déjà comme ça, aucune idée.

Elle se décala sur le côté en gardant un œil sur les deux nouveaux arrivants pour récupérer son sac d’explosifs. Se faisant elle griffonna rapidement quelques mots dans son carnet et le rangea prestement dans sa poche. Cette nouvelle rencontre venait de faire monter d’un cran sa fébrilité naturelle, ce qui se traduisit par de furieuses démangeaisons sur son épaule. Tout en la frottant fermement, elle s’adressa à l’inconnu.

-En tout cas je suis désolée si je vous ai réveillés, toi et ton copain. Normalement, c’est plutôt calme par ici. J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop.

Avec un petit rire, elle ajouta.

-Et j’espère aussi que vous n’avez pas l’intention de me faire quoi que ce soit en guise de représailles. Sinon il y a un risque assez important que vous soyez les prochains à tester ma nouvelle grenade.

Ce n’était même pas une menace vu le ton plutôt relâché que Nora venait d’employer. Plutôt une marque assez inhabituelle de circonspection née d’un malaise ambiant et se traduisant par une petite raillerie sans prétention. Mais mieux valait prévenir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


On me nomme
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [QUÊTE] Une véritable boucherie !   
Revenir en haut Aller en bas
 

[QUÊTE] Une véritable boucherie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» La Diaspora à la boucherie ou les professionels haitiens à l'exil?
» « La solitude de l'esprit est la véritable solitude. » | Melon.
» La Boucherie du coin !
» Un véritable ami vous poignarde en face! [ Combat: Gilles de Rais vs Aiakos ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aes :: LES TERRES D'AES :: LA VILLE :: Les profondeurs :: Le quartier noir-