AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 INTRIGUE 1 : Un château dans le ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PNJ ♦ ORIGINE

avatar
On me nomme
Messages : 204
Geld(s) : 619
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 2
Localisation : Dans un rêve


INGAME
INVENTAIRE:

MessageSujet: INTRIGUE 1 : Un château dans le ciel   Ven 1 Mai - 7:25


UN CHÂTEAU DANS LE CIEL


CHAPITRE 1 ▬ PARTIE 1


La lumière n'est plus. Aes est plongée dans le noir. Une éclipse ? Non. Une entité titanesque survole la cité, et ce n'est pas la lune. Le bruit des ascenseurs, des transports et des habitants, des hauts plateaux est couvert par le boucan infernal de la chose obstruant les rayons du soleil sur la ville. Tout le monde lève les yeux vers le ciel, les bouches s'ouvrent horrifiées, ou juste choquées. Les regards s'écarquillent, la population se questionne.

Qu'est-ce donc que ce monstre ?

Les hypothèses n'ont pas le temps de se former dans la tête de la populace qu'un bruit sourd se fait entendre. La foule panique, la machine dantesque chute. Chute. Chute...

Et atterrit avec fracas entre les arbres de la forêt. Tout cela a prit peu de temps. En une fraction de seconde, le ciel est tombé sur la tête du beau monde. La milice gouvernementale passe entre les corps peureux tombés au sol, ils fendent la foule encore debout, poussent femme et enfant sur le côté pour accéder au plus vite aux portes de la ville.

Les pas lourds de la garde se presse dans les plaines, et au loin on entend les craquements dangereux du monstre mécanique, frère de la manufacture. Le vent est fort. Le vent pousse la poussière chaude en direction de la ville, étouffant les humains, les créatures. Le ciel d'un bleu éclatant présentant le printemps se retrouve noircit par la fumée poisseuse sortant des poumons agonisant de la chose.

Des cris, des plaintes s'élèvent dans les airs, strident, souffrant. Alors plus personne n'ose respirer, plus personne n'ose bouger. Un instant, tout est figé.

Douleur.

La milice court à travers les plaines faisant tinter leurs armures, arrachant les herbes vertes dans leur course. Maintenant on peut voir un sillon brun se dessinant dans la nature plate des étendues. Les souffles effrayaient se mêlent aux vents violents qui font tanguer les guerriers du roi, les respirations s'accélèrent lorsqu'ils entrent dans le domaine de l'ombre...

La marche se fait plus lente. Le regard des soldats se perd. Les bruits sont oppressants. On peut entendre dans les abysses de la forêt, des cris, des couinements, des pleurs... Les armes fauchent comme la mort la végétation, les armures raclent les écorces des arbres. Les plaintes se font de plus en plus fortes, plus proches...

Et c'est la grande découverte.

Le groupe armé tombe sur le gigantesque complexe mécanique, vomissant des corps craintifs par tous les orifices possibles. Certains sont encore debouts et effrayants, d'autres sont à terre et en mille morceaux, des fils électriques sortant de leurs entrailles... Pourtant ils ont tous l'air d'être humains... ou créatures.

Certains des gardes sont effrayés, d'autres en colère, ou encore en larmes... Reconnaissant des visages familiers sur les corps déambulants. Ceux-ci tombent à genoux, des larmes glissant sur leurs joues. Des êtres disparus, qu'on croyaient morts, les voilà maintenant face à eux, humains ignorants.

Les miliciens encore lucides prennent en main la situation. Levant les corps ayant encore l'air vivant, avec plus ou moins de délicatesse. Ensuite, il reprennent le chemin de la citée, quittant ces lieux glauques et emmenant ces étranges êtres en ville.

Ces entités inconnues semblent dociles, elles ne bronchent pas. Lorsqu'elles se retrouvent en ville, à la Centrale, les réactions sont diverses. On pleure, on crache, on se jette avec violence sur ces êtres, d'autres prennent tendrement les choses dans leurs bras, croyant reconnaitre un enfant, un ami, un parent.

• • • • • •

Une semaine passe, des scientifiques de tous les horizons affluent dans la cité pour diagnostiquer ces semblant d'humains tombés du ciel. On découvre dans les entrailles, des organes, des circuits électriques, de l'essence mélangée à du sang... Certains essaient de reproduire l'expérience sur des animaux, mais rien n'y fait, tout n'est qu'échec.

Les êtres reconnus par des proches semblent être de nouvelles personnes. Ils ne se souviennent de rien, à part les chambres où ils étaient enfermés, des médecins et des exercices qu'on leur faisaient faire. Lorsqu'on essaye de leur faire dire quoi que ce soit sur la "Maison" comme ils l’appellent, ils se mettent étrangement en veille. Ils ne bougent plus, ne parlent plus... Puis quelques heures plus tard ils reviennent à la réalité comme si rien ne s'étaient passé, ne se souvenant plus des questionnements. Ils sont comme reboot... Ce sont des machines.

Une question est soulevée très rapidement par le monde : comment doit-on les considérer ? Ils ne sont ni humains, ni créatures. Ils sont quelque chose d'autre. Tout ceci fait paniquer la population, des groupes se forment, des tensions se créer. Et le gouvernement dans tout ça, ne peut se résoudre à mettre fin à l'existence de ces "personnes", craignant trop les représailles de certains groupes...

Maintenant, de nouvelles entités trainent au milieu des terres d'Aes. Elles vivent comme les autres, se fondent au mieux dans la masse... Mais à quel prix ?

Qu'est-ce que c'est ? D'où ça vient ? Qui est maître d’œuvre de tout ça ?


Mes chers amis, nous voilà maintenant en plein dans la première intrigue de nos terres mécaniques. D'étranges choses se passent et tout le monde regarde son voisin, ses amis voir même sa propre famille avec méfiance. Désormais un nouveau groupe est disponible, celui des Cyborgs. Pour plus d'informations vous n'avez cas aller voir le sujet des groupes.

Le gouvernement essaye tant bien que mal de contenir les sauts émotionnels de la population. Il essaye de faire régner l'ordre sur le royaume, mais il semblerait que la populace soit dans tout ses états.

Suite à ce cataclysme des positions extrêmes ont été prises par les habitants des terres.

Toorus : Est un groupe de personnes n'acceptant pas du tout les nouvelles entités qui ont l'autorisation de se promener dans la ville désormais. Ils trouvent ça totalement contre nature. Les membres de ce groupe mène une véritable guerre contre les Cyborgs, et dès qu'ils le peuvent, les détruise.
QG : Les ruines d'un manoir

Humani : Est une association pour les Cyborgs, qui cherchent à les aider dans leur nouvelle vie. Cette association est également utile pour les parents qui ont reconnu un proche dans les traits du visage d'une de ces machines.
QG : La Centrale

Scientalis : Est une confrérie de savants venus de tous les horizons pour observer le phénomène et essayer de comprendre comment sont fait ces êtres à demi-humain et à demi-automate.
QG : La grande Bibliothèque

Vous jouerez maintenant en aillant en tête que des nouveaux êtres ressemblant à des humains ou des créatures se baladent en ville. Ceux-ci sont encore plus stigmatisés par la population, car considérés comme "contre-nature". Toutefois le gouvernement ne peut pas exterminer ceux-ci pour la simple raison qu'ils ont besoin d'eux pour comprendre ce qu'il c'est passé. Et puis il faut se l'avouer, si il faisait ça, il y aurait probablement une guerre civil.

Petits joueurs que vous êtes, il vous sera demander d'ouvrir bien les yeux sur les indices qui pourrait trainer sur le forum. Pour faire avancer l'histoire, il vous faudra découvrir ce qu'il c'est passé.... Et même prendre position dans l'un des trois camps proposés. On sait jamais, il pourrait y avoir des informations aux seins des QG.

Si vous avez des questions il vous sera demander de répondre à la suite de ce sujet.
Si vous prenez position dans l'un des camps, il faudra l'indiquer à la suite de ce sujet avec votre motivation.

Bonne chance ! ♥


Compte fondateur. Ne pas envoyer de MP à ce compte.
Si vous avez une question ou des suggestions, contactez plutôt Feu Follet & Klaus A. Hawk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampunk-aes.forumactif.org

CIVILE

avatar
On me nomme
Messages : 50
Geld(s) : 35
Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 17
Localisation : Par-ci, par-là.


INGAME
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : Un château dans le ciel   Ven 22 Mai - 22:48
Bonjouuur !

Alors, je voudrais savoir si une civile comme Lin pouvait intégrer le groupe des Scientalis, même si ce n'est pas une savante... J'aimerais bien la mettre dans ce groupe mais si c'est pas possible alors elle prendra sûrement position pour les Humani !



Lin Türal
« Les fleurs naissent puis se fanent. Les étoiles brillent puis un jour s'éteignent... même la terre, le soleil, notre galaxie... et l'univers tout entier. » ©️ Joy

Lin explore en #677E52
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

INTRIGUE 1 : Un château dans le ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» Une Etoile s'éteint dans le ciel de Terrae.
» etaine (⚜) une plume dans le ciel, du sang sur les ailes
» Armée Révolutionnaire : Saturn
» Hayao Miyazaki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aes :: Genèse :: AES Express :: INTRIGUES-